^Retour en haut
foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

Vie du club

Genèse de « La Maurienne »

Après « La Bosse », le désir de se lancer dans une nouvelle aventure ferroviaire s’est manifesté. Et la vallée de la Maurienne s’est vite imposée. La configuration de la ligne (une ligne de montagne entre la France et l’Italie), les ouvrages d’art si particuliers, le système d’alimentation par un 3ème rail, des machines extraordinaires et la gare disparue de La Praz, voilà un nouveau défi pour Jean – le grand architecte –, Guy, Benoit, Dominique, André et tous ceux qui les entourent de près ou de loin. Et comme le club n’est plus à un défi près, la saison choisie pour voir évoluer les trains sera l’automne avec des coloris conformes à un début de saison.

La première visite du site a lieu en 2007. Et comme le précise Jean « Au CFFC, aucun projet n’est entrepris avant d’avoir été longuement préparé ». Une vingtaine de membres se mobilisent, chacun selon ses compétences et ses disponibilités. Plusieurs centaines de photos du site sont réalisées, en toute saison, pour bien comprendre la topographie, la nature des roches… Pendant que certains cherchent archives et photos, d’autres réfléchissent à la conception du réseau : réalisation du 3ème rail, des ouvrages d’art avec leur spécificité structurelle. De plus, il va falloir représenter toutes les machines mises en circulation. Or celles-ci n’existent pas toujours dans le commerce. Les modèles existant passeront sous des mains expertes (Guy, Dominique…) pour les rendre encore plus réalistes et conformes à leur identité (détaillage, patine) alors que d’autres seront des réalisations intégrales (comme la 1CC1 de Benoit). Julien rassemble toutes les informations utiles pour la composition des rames voyageurs comme le Rome-Express. Il faut assembler avec le plus d’exactitude possible les voitures qui composent les différents trains. Jean, Dominique et Benoit (sur la base de photos fournies par Arnaud) reconstituent la gare PLM de La Praz et son poste de block. Quant au système d’exploitation, TRAIN CONTROLLER (version Gold) est retenu associé à un équipement ESU, particulièrement bien adaptés aux expositions.

Même si près de 10 ans sont nécessaires, chacun y mettra tout son enthousiasme, son plaisir pour aboutir à ce réseau présenté pour la première fois à l’exposition de Meursault en décembre 2016, puis en 2017 à Lille, Mulhouse, Munich et le 9 et 10 décembre 2017 à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’accident ferroviaire de St Michel de Maurienne (cf C.R.).

C’est une façon pour le Club Ferroviaire de Franche-Comté de rendre hommage à cette page d’histoire ferroviaire tragique mais aussi à tous ces cheminots qui depuis plus d’un siècle ont fait de La Maurienne une voie de chemin de fer unique et extraordinaire.

En novembre 2017, Loco-Revue a consacré un hors-série (RéseauxScopie n° 57 – 100 pages) très documenté et richement illustré sur le réseau « La Maurienne ».

Plan du réseau

 

Dominique BURAUD a réalisé cette scène sur la base d'une photo originale après une rencontre avec une famille lors d'une exposition.

En effet, des wagons couverts (3 à 4) montaient jusqu'à la gare de La Praz lors de la transhumance. Les montons étaient dirigés vers les hauts pâturages après un périple ferroviaire. L'âne permettait sans doute de transporter le nécessaire pendant l'estive. Notez les inscriptions sur la porte !

En attendant, il fait la joie des enfants.

Copyright © 2013. CFFC - Club Ferroviaire de Franche Comté L'intégralité des textes et photos contenus sur ce site sont la propriété du CFFC. Veuillez nous contacter pour toutes questions. Rights Reserved.


youtube