^Retour en haut
foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

Vie du club

Stage CFFC juin 2018 : la patine des wagons clairs

STAGE CFFC : la patine des wagons clairs (juin 2018)

Compte rendu du stage patine des 2 et 3 juin 2018

1806Stage CFFC patine wagon clairs1i

Après avoir traité les wagons bruns, l’objectif est de s’attaquer aux versions blanches, grises ou d’autres couleurs. Les wagons citernes sont réservés pour un stage spécifique car les teintes à utiliser et les techniques sont différentes.

Comme de coutume, nous avons débuté par un repas en commun. Les stagiaires ont découvert leurs sacs comprenant des produits AK, un wagon REE (minéralier ou céréalier) et des sachets de terre à décor. Ils disposaient aussi de carcasses de céréaliers pour faire des essais, et tout ce qui est nécessaire pour ne pas détériorer les tables.

Une sélection de plusieurs centaines de photos de wagons est mise à disposition sur un ordinateur ainsi qu’une vingtaine de photos format A4 et des panneaux didactiques préparées par Dominique. Des exemples de wagons patinés sont aussi proposés aux stagiaires.

Dominique Buraud, Guy Labbez et Benoît Delahaye se relaient pour donner des explications, montrer par l’exemple les processus à employer. Voir un wagon gris clair badigeonné de produit AK brun à grand coups de pinceau brosse peut surprendre. Le « lavage » au white-spirit qui suit permet d’en éliminer une bonne partie pour ne garder que le nécessaire là où il le faut.

Les premiers travaux sont un peu hésitants mais la pièce d’essai permet de faire des tentatives sans conséquences fâcheuses. Le rythme devient plus soutenu en fin d’après-midi. Les premiers modèles terminés commencent à apparaître.

Le repas du soir donne l’occasion de déguster une spécialité locale : l’absinthe. Les travaux cessent vers 22 h pour effectuer la traditionnelle visite de l’atelier du club où les discussions vont bon train ( !) sur de nombreux sujets ferroviaires.

Le travail reprend le dimanche matin. De nouvelles informations sont communiquées pour permettre d’affiner les patines.

En milieu d’après-midi, chacun range son matériel ; il reste de la route à faire. Le nombre de wagons patinés va de 4 à 12 selon la rapidité de chacun (24 pour Jonathan). Comme les produits fournis ne sont pas épuisés, chaque stagiaire pourra continuer ces travaux à la maison.

Rendez-vous est pris pour le stage 2019. Le thème n’est pas encore défini. Ce pourrait être la patine de wagons citernes ou un mini diorama de décor intégrant une entrée de tunnel.

Affaire à suivre... Jean Cuynet

Galerie photos : préparation

-

C'est parti !

 

-

Et vidéo de Jonathan.

Rame exemple sur "La Bosse"

 

                           

 

 

Copyright © 2013. CFFC - Club Ferroviaire de Franche Comté L'intégralité des textes et photos contenus sur ce site sont la propriété du CFFC. Veuillez nous contacter pour toutes questions. Rights Reserved.


youtube